Pierre Corthay, une belle histoire comme je les aime.

 

Pierre Corthay.

J’ai découvert ces chaussures via Pinterest. Par chance un nom était noté sous la photo ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas.

Je ne connaissais pas Pierre Corthay alors avant de rédiger mon article je suis allée faire un tour sur son site et là!

Là j’ai découvert une belle histoire puisque à seize ans Pierre Corthay décide d’entreprendre le Tour de France des Compagnons du Devoir pour y apprendre son métier.

Ce que j’appelle un vrai métier. Celui qu’ exerçait mon grand-père.

Chez John Lobb il se perfectionne dans la botterie de luxe. Un passage chez Berluti pour remplacer le chef d’atelier et quelques années plus tard il ouvre son propre atelier.

Quelques belles opportunités: la création de 150 paires de chaussures pour le sultan de Brunei. Des défilés pour Dior Haute Couture. Ensuite la création d’une manufacture en France et l’ouverture de 3 boutiques au Japon.

About these ads

2 réflexions sur “Pierre Corthay, une belle histoire comme je les aime.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s